André The Giant

Biographies > André The Giant


 

 

 

Profil


 

Nom: André René Roussimoff

Date de naissance: 19 Mai 1946    Décès: 27 Janvier 1993

Lieu de naissance: Coulommiers, France

Taille: 2m24  Poids: 244kg

Nationalité: Française

Noms de ring: André Roussimoff, André The Giant, Eiffel Tower, Géant Ferré, Giant Machine, Monster Rossimoff

Surnoms: "The 8th Wonder of The World", "Giant", "The Immovable Object"

Manageurs: Bobby Heenan, Frank Valoi, Lou Albano, K. Y. Wakamatsu, Ted DiBiase Sr.

Débuts dans la lutte: 1963  Débuts à la WWE: 1973

 

 

Biographie


 

Le jeune André Roussimoff, qui jouait au foot dans les rues de Grenoble, ne pensait pas devenir un jour le plus grand athlète du monde, en taille. Au milieu des années 60, un promoteur le présente à Lord Alfred Hayes, alors catcheur et futur commentateur de la WWE. Sa taille, son agilité et sa force incroyable fascinent. Il est capable de faire des sauts chassés et de bondir de la corde supérieur. Comme la plupart de ses matchs ne durent que quelques minutes, il passe souvent en vedette dans des Handicap Matchs contre deux, trois ou quatre adversaire. Sa renomée atteint bientôt Paris où on lui donne les surnoms de "Monstre" et de "Tour Eiffel". Quand André rencontre Edouard Carpentier après un match, l'immense star franco-américaine, consciente de ses dons , accepte de l'entraîner. Après les enseignements de Carpentier, André se rend au Japon en 1969: "le "Monster" Roussimoff effrayes les foules.

 

Au Japon, les médecins diagnostiques chez lui une acromégalie, gigantisme dû à une sécrétion excessive de l'hormone de croissance: les personnes atteintes continuent de grandir à un rythme accéléré même adulte. André, qui n'a jamais fait état de cette maladie, est resté ce personnage jovial sur le ring et en dehors.

 

RENOMMÉE MONDIALE

 

Après le succès de sa tournée en Asie, André retrouve son mentor et voyage dans les pays francophones. A l'époque, le catch est divisé en zones géographiques, mais André n'en devient pas moins le catcheur le plus poplaire du monde. Mesurant alors 2m24 et pesant 244Kg, d'une puissance phénoménale, on le baptise la "Huitième Merceille du Monde", surnom qui lui restera.

 

En 1971, André recontre Vince McMahon Sr. et se voit offrir un contrat pour combattre avec la World Wide Wrestling Fédération (ancien nom de la WWE). Le 26 Mars 1973, il fait ses débuts au Madison Square Garden où on l'apelle pour la première fois André The Giant. Jusqu'à la fin des années 70, André reste au premier rang. En 1974, il refuse un contrat des Washington Redskins (équipe de football américain de la NFL) pou rester dans le catch. Hollywood ne tarde pas à frapper à sa porte et il participe à des émissions télévisées, en particulier The Tonight Show et The Merv Griffin Show. En 1975, il joue le rôle de "Bigfoot" dans L'Homme qui valait 3 Milliards.

 

BOXEUR VS. CATCHEUR

 

Lors de Showdown At Shea, en 1976, il combat le "Bayonne Bleeder" Chuck Wepner, mesurant 1m95, dans un match Boxeur Vs. Catcheur. A côté d'André, Wepner ressemble à un petit garçcon et André finit par le lancer dans la troisième rangée de fauteuils. En 1980, André retourne à Shea pour un autre affrontement épique avec Hulk Hogan qui, à l'époque, arbore une cape et emploie les services de "Classy" Freddie Blassie. Au cours de cette nouvelle décennie, André continu de remplir les arènes et, en 1981, il apparaît dans l'illustre magazine Sports Illustrated. En outre, André est aussi très apprécié pour ses activités en dehors du ring. Il tourne pour le petit et le grand écran, fait de la musique, est un champion aux cartes, élève des chevaux dans sa ferme de Caroline du Nord et, grand conaisseur en vins, il constitue l'une des plus importantes caves privées au monde.

 

André poursuit ses voyages et apparaît brièvement dans les territoires de la Nation Wrestling Alliance (NWA), où il gagne plusieurs titres par équipes régionaux. Quand il revient à la WWE, Killer Kahn l'attend au tournant. Pendant leur match, Kahn saute de la corde supérieure et casse la cheville d'André, le mettant hors-combat. André s'en remet et obtient sa revanche dans un Mongolian Stretcher Match.

 

Au milieu des années 80, la Huitième Merveille du Monde trouve sur son chemin de vieilles conaissances et de nouveaux venus. Commence alors la feud d'André avec la Heenan Family: Big John Studd, Heenan & Ken Patera complotent pour "humilier André", ainsi que le répète le commentateur Vince McMahon à la télévision. Durant un tag team match, Patera jette S.D. Jones, le coéquipier d'André, hors du ring, lequel s'écrase contre la barrière de sécurité. Les deux sbires unissent alors leurs forces pour taper André, qui perd conaissance. Humiliation finale, la Heenan Family le tond. Poussé par un sentiment de vengeance, André sort d'abord Olympic Strongman durant un match au Madison Square Garden. Puis la bataille continue et culmine lors du premier Wrestlemania. André rencontre Big John Studd dans un Body Slam Challenge de 15 000$. Il en sort victorieux, mais cette victoire est douce-amère car un certain Bobby "The Brain" Heenan, outragé, saute sur le ring, arrache le sac de billets de la main d'André et le jette dans la foule. La liste des combats successifs dont André sort vainqueur ne cesse de s'allonger, et l'on fait souvent référence à lui comme le Champion du Monde de Catch non couronné. A Wrestlemania II, il ajoute une autre victoire à son record en éliminant la Hart Foundation dans le 20-Man WWE/NFL Battle Royal Match.

 

En 1986, André est de nouveau victime des manigances de la Heenan Family: le président d'alors, Jack Tunney, le suspend pour n'être pas apparu lors des matchs programmés par la WWE. Résulat de cette suspension, André est banni des séances de la WWE télévisés en direct. Toutefois, durant cette suspension contre laquelle s'élèvent de nombreuses voix, une équipe de trois homme originaires de Sapporo (Japon), The Machines, fait ses débuts. Le plus grand d'entre eux, Giant Machines, fait l'objet d'une chasse aux sorcières dirigée par Bobby "The Brain" Heenan. Après des combats avec la Heenan Family, The Machines quittent la World Wrestling Entertainment: leur identité n'a jamais été découverte.

 

GAGNER UN TITRE PAR TOUS LES MOYENS

 

En 1987, André revient à Hollywood et partage la vedette du film à succès "The Princess Bride". Il joue le gentil géant Fezzik. Quand il revient à la WWE, il a changé d'apparence et de comportement. Ses fans n'en reviennent pas quand ils le voient dans un épisode du Piper's Pit avec Bobby "The Brain" Heenan à ses côtés. André lance un défi à son ami de longue date, Hulk Hogan, pour un WWE Championship Match à Wrestlemania III.

 

Devant un nombre record de 93 173 fans au Pontiac Silverdome, la "force irrésistible" rencontre "l'indéboulonnable". Le géant amical qui faisait sourire le public depuis plusieurs décénnies se tient sur le ring stoïque, vêtu de noir. Finalement, Hogan prend le dessus sur André le Géant, mettant un terme à ses quinze années de victoires ininterrompues. Au mois de novembre, leur feud tourne à la guerre entre équipes lors de l'inauguration des Survivor Series, dont André est le seul survivant. Le succès conduit à un match retour fixé au 5 février 1988 et retransmis à une heure de grande écoute lors de The Main Event.

 

Durant la rencontre, André effectue une suplex et tente le tombé. L'arbitre Dave Hebner procède à un compte de trois, bien que Hulk Hogan soulève son épaule gauche. Alors que Hogan conteste le verdict, on présente la ceinture de champion à André qui lève la main. Quelques secondes plus tard, André abandonne le titre à Ted DiBiase Sr. qui déclare être le nouveau champion de la WWE. 

 

 

LES SUITES

 

André quitte le ring en se moquant de Hulk Hogan à terre, quand un autre arbitre, portrait craché de Dave Hebner, apparaît. Les deux officiels commencent à se disputer et il se vérifie que celui qui a été éjecté du ring était en fait le véritable Dave Hebner. Mais le président de la WWE, Jack Tunney, n'en démord pas: quand André a cédé la victoire à Ted DiBiase, il a renoncé à la ceinture. Le WWE Championship est ainsi considéré comme vacant et un nouveau champion indiscutable va être couronné dans un tournoi à Wrestlemania VI. André et Hogan s'affrontent dans le premier match de la seconde manche. Ils font fi des règles et ne se ménagent pas: leur match s'achève pas un double-coutout.

 

L'été suivant, les deux superstars se rencontrent lors de l'évenement principal de WrestleFest 88 dans un Steel Cage Match, devant 25 000 spectateurs hurlants. Le match majeur suivant entre les deux a lieu lors du Main Event du tout premier Summerslam.  André et son coéquipier "Million Dollar Man" Ted DiBiase affrontent Hulk Hogan et le champion de la WWE, Randy "Macho Man" Savage.

 

REDEMPTION

 

André fait équipe avec Haku, membre de la Heenan Family, pour former "The Colossal Connection". Le 13 Décembre 1989, André et Haku battent "Demolition" et s'emparent du World Tag Team Championship de la WWE. A Wrestlemania VI, Ax & Smash regagnent leur titre: une double manœuvre en équipe rate et envoie André dans les cordes, laissant Haku se faire river les épaules au sol. Après le match, c'est un Bobby Heenan furieux qui passe un savon à André. Après s'être plaint de son ancien manager et équipier, André quitte le SkyDome sous sa première ovation à Wrestlemania en quatre ans. Quelques semaines plus tard, il se produit à guichets fermés au TokyoDome pour The Wrestling Summit, où il fait équipe avec la légende du puroresu (catch japonais), Giant Baba, contre "Demolition". André continue d'apparaître lors des matchs organisés par la WWE au cours de l'année 1991, ainsi qu'au Japon & au Mexique. Sa dernière apparition sur le ring a lieu en 1992 pour la All-Japan Pro Wrestling. Sa dernière apparition à la télévision date du 2 Septembre 1992, lors du World Championship Wrestling's Clash of Champions XX, fêtant avec Jim Ross & Gordon Solie vingt ans de diffusion de catch professionnel sur WTBS.

 

Le 27 Janvier 1993, alors qu'il s'était rendu en France pour l'enterrement de son père, cet homme étonnant s'est éteint dans son sommeil, à l'âge de 46 ans, son corps ne résistant plus au gigantisme. Peu de temps après sa mort, André est intronisé à titre posthume au Hall of Fame de la WWE. C'est la première personne à être ainsi honorée dans ce sport spectacle: André en a bien été la première icône universelle.

 

 

Dans le Ring


 

Prise de finition

Sitdown Splash

 

Double Hunderhook Suplex

Elbow Drop Pin

Kneeling Belly to Belly Piledriver

BearHug

BigFoot

BodySlam

ChokeHold

HeadButt

Knife-Edged Chop

 

 

Faits et statistiques


 

Matchs en PPV: 13 (7 en main events)

Plus grande audience: WWE Wrestlemania III - 28 Janvier 2001 (93 173)

 

Plus long combat: - NJPW Sumo All Show - Vs. Antonio Inoki - 06/10/1976 (26m22s)

Meilleur combat noté: - 5 Vs. 5 Survivor Series Tag Team Match - 26/11/1987 (***3/4 soit 3,75) 

 

Classement PWI (Top Lutteur):

1992: 491 (-375)

1991: 116

 

 

Palmarès


 

Championship Wrestling de Floride

1 fois NWA Florida Tag Team Champion (avec Dusty Rhodes)

 

International Pro Wrestling

1 fois IWA World Tag Team Champion (avec Michael Nader)

 

NWA Tri-State

1 fois NWA United States Tag Team Champion (version Tri-State) (avec Dusty Rhodes)

 

World Championship Wrestling (Australie)

1 fois NWA Austra-Asian Tag Team Champion (avec Ronald Miller)

 

World Wrestling Federation (WWE)

1 fois WWF Champion

1 fois WWF Tag Team Champion (avec Haku)

 


 

Récompenses


 

Profesionnal Wrestling Hall of Fame & Museum

Entrée en 2002

 

Pro Wrestling Illustrated

Catcheur le plus populaire de l'année (en 1977 & 1982)

Match de l'année (en 1981 Vs. Killer Khan ; en 1988 Vs. Hulk Hogan)

Catcheur le plus décevant de l'année (en 1988)

Award de la rédaction PWI (en 1993)

PWI 500: Classé au 3ème rang du meilleur catcheur solo sur 500 (en 2003)

 

Stamped Wrestling

Intronisé au Hall of Fame de la Stamped Wrestling

 

World Wrestling Federation (WWE)

Intronisé au Hall of Fame de la WWE (en 1993)

 

Wrestling Observer Newsletter

Intronisé au Hall of Fame de la "Wrestling Observer Newsletter" (en 1996)

Rivalité de l'année (en 1981 Vs. Killer Kahn)

Catcheur le plus embarassant de l'année(en 1989)

Plus mauvaise rivalité de l'année (en 1984 Vs. Big John Studd ; en 1989 Vs. The Ultimate Warrior)

Match le moins bien travaillé de l'année (Wrestlemania III - en 1987 Vs. Hulk Hogan ; en 1989 Vs. The Ultimate Warrior)

Plus mauvaise équipe de l'année (en 1990 & 1991 avec Giant Baba)

Plus mauvais catcheur de l'année (en 1989, 1991 & 1992)



13/02/2011
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2573 autres membres