[Au paradis avec Lou Thesz] Jour 5

Au paradis avec Lou Thesz > Jour 5


 

Bienvenue au paradis... Ici vous voyagerez dans le temps et l'espace aux côtés du légendaire Lou Thesz qui vous remémorera les grands moments de l'histoire de la lutte. Ce récit fantastique a pour but premier de vous faire découvrir certains aspects du catch que vous ignorez. Il vous plongera dans un monde imaginaire où se cotoient les catcheurs ayant donnés au catch ses lettres de noblesse. Nous retrouverez des noms familiers comme Chris Benoit ou Misawa mais aussi des lutteurs à l'impact moins important et dont la carrière fut brève comme Trent Acid. Ecoutez les conseils de Lou Thesz et laissez vous porter par le récit, c'est la façon de s'informer la plus ludique... à vous Monsieur Lou Thesz !

 


 

   Le grand jour approche, la nuit a été courte, le stress augmente. Je suis persuadé que qu'Ed Lewis et Buddy Rogers  ne seront pas à la hauteur, cependant il est clair que Rikidozan va être très difficile à battre…


   J'ai rêvé de Misawa une bonne partie de la nuit, ce personnage m'obsède. Il est plus technique, plus rapide, plus puissant que moi. Il a été le plus grand lutteur de sa génération et a innové son sport comme j'ai commencé à le faire quelques décennies auparavant. Si je veux gagner mon match demain, je dois continuer à apprendre de nouvelles techniques, pour cela le professeur idéal serait… Misawa.


   Je saute de mon lit, j'enfile un pantalon à toute vitesse, je suis sur le point de me précipiter à la rencontre de la star japonaise fondateur de la Pro Wrestling NOAH quand j'entends sonner à ma porte. Encore endormi, mal coiffé et étonné que l'on vienne ici de si bon matin, j'hésite à ouvrir. Je m'y résous finalement. Sur le pallier, un jeune homme blond est accroupi, il me salue comme de coutume. L'homme impressionné, semble avoir toutes les difficultés du monde a parlé. Il balbutie finalement:
" Monsieur Lou Thesz, quel honneur de nous rencontrer enfin. Je me suis  lancé à notre recherche depuis plus de 10 ans."
Je ne comprends pas, qui est ce jeune athlète blond? Qu'attend il de moi?
L'homme commence à prendre confiance. Il m'explique qu'il a été mon plus grand admirateur, qu'en son temps, lui aussi été une star de ring, qu'il se prénomme Owen et qu'il est là pour m'apprendre de nouvelles techniques…


   Owen, ce prénom ne m'est pas inconnu, Owen, le plus jeune des fils de Stu Hart, le plus talentueux. Owen ici, chez moi dans le but de m'enseigner de nouvelles prises. Soudain, les circonstances dramatiques des dernières secondes sur Terre de ce petit blondinet me reviennent en tête, une terrible douleur parcours instantanément tous mes membres, une goute de sueur coule sur ma joue. Comment aimer encore et toujours un sport qui vous a tout pris?
Touché par tant de souvenirs douloureux, j'accepte volontiers son aide, Misawa attendra.
Le plus jeune des Hart m'apprend à exécuter parfaitement la German Suplex Hold, je la maitrise maintenant aussi bien que mon élève Karl Gotch. Il m'enseigne également le Sharpshooter, le Missile Dropkick, le Diving Splash, le Moonsault, … Quel catcheur complet, certainement le plus doué des Hart. Je ne regrette pas cet entrainement qui m'a fait oublier la magnificence de Misawa.

 

   Il est 23 heures, le Rocket, toujours souriant ne semble avoir l'intention de s'arrêter, il le faut pourtant. Je lui indique l'heure, il s'excuse, me remercie et s'éclipse.


   Dans moins de 10 heures, je serais en train de combattre, je décide alors que j'entrerai sur le ring sous le masque de Blue Blazer dans le but de remercier à ma façon mon jeune entraineur.



03/09/2010
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2573 autres membres