[Chronique] L'histoire de Bret Hart de 1992 à 1994


Quelques notes pour pouvoir comprendre la chronique :

Le roi des cours = le rocket = Owen Hart
Le bad guy = Razor Ramon = Scott Hall
L'excellence de l'exécution = le meilleur qui était, le meilleur qui est et le meilleur qui sera toujours = Bret Hart
The Quebecers = Jacques et Pierre Rougeau



L'histoire de Bret Hart de 1992 à 1994



    Etant donné mon admiration, sans égal, pour Bret « the Hitman » Hart et sa carrière exceptionnelle, il m'est impossible en une seule chronique de faire le tour des événements qui ont fait sa légende. J'ai donc décidé dans un premier temps de vous raconter en détail se qu'était « l'excellence de l'exécution » dans le ring entre 1992 et 1994.
   
Malgré tout rappelons succinctement, d'où vient Bret Hart et comment il est devenu le meilleur catcheur du depuis des années 1990.
    Bret est le fils du légendaire lutteur et entraineur Stu Hart. Depuis son plus jeune âge, il se façonne un physique dans le Donjon de son père à Calgary dans la province canadienne d'Alberta. Stu, grand technicien et innovateur, apprend alors à ses enfants l'art du combat afin de les endurcir à la douleur. Le but de Stu était que la profession ne considère pas Bret et ses frères comme les fils d'un champion mais comme des champions à part entière.
    Le 12 octobre 1992, Bret a rendu son père très fier en remportant son premier titre de champion de la WWF et en devenant ainsi le 3ème à remporter la triple couronne (champion Ic, champion par équipe et champion de la WWF). Depuis ce jour Bret est devenu l'homme à abattre, mais malgré l'enchainement des combats,

Bret s'aguerrit alors de jour en jour.
    Le premier challenge du « Hitman » fut HBK aux Survivor Series. Les deux rivaux avaient déjà bons nombres de points communs à commencer par le fait qu'ils avaient acquis leur célébrité grâce au catch par équipe. Mais leur philosophie sur le ring était totalement opposée. Bret voulait gagner dans les règles, HBK par tous les moyens. Au cours d'un combat d'une violence rare, Bret fut éjecté hors du ring frappé à la tête par les escaliers en acier puis envoyé sur le ciment. Mais alors que les deux protagonistes était revenus sur le ring et que le Boy Toy prit son élan pour sa fameuse descente du coude il fut attrapé en plein vol par Bret puis immobilisé grâce au Sharpshooter. C'est ainsi que Bret conserva son titre face a celui qui allait devenir son plus grand adversaire…
  
 Quelques semaines plus tard Razor Ramon, dont le rêve était de devenir le nouveau champion attaqua le petit frère de Bret, le très talentueux Owen (malheureusement décédé en 1999) avec l'aide d'une boite de conserve il frappa « le roi des cours » dans le but de suscité l'intérêt du champion. Bret dira du « bad guy cubain » :
«  A vrai dire, je ne me souciais plus du titre en pensant à Ramon, je souhaitais seulement me venger de l'affront fait à mon frère »
    Bret obtint sa vengeance lors du Royal Rumble 1993, où il surclassa Razor et conserva son titre. Il allait donc avoir l'honneur de défendre son titre  face au vainqueur du Royal Rumble à Wrestlemania. C'est-à-dire face au colossal Yokozuna.

    Dès le début de la bataille Bret prit les choses en main grâce à des dropkick, faisant chanceler le monstre. Il s'attaqua ensuite aux jambes du sumo. Malgré tout le challenger revint petit à petit dans le match grâce à une maîtrise impressionnante du karaté (impressionnant pour son poids). Cependant Bret arriva un fois encore à placer son terrible Sharpshooter. La victoire semblait alors à porté de mains, mais ce n'était sans compter sur le manager de Yoko, Mr Fuji ! Ce dernier lança un jet de sel sacré en direction de Bret, aveuglant ainsi le champion et Bret perdit son premier match en tant que champion. Bret avouera par la suite que cette défaite l'avait quelque peu découragé mais dix minutes après ce match une seule chose hantait son esprit : redevenir champion ! Deux heures avant Wrestlemania 9 Bret fut victime d'un quête-apens de la part de Lex Luger (appelé alors le Narcissique). Il entama une guerre avec Luger sans grand intérêt.

    Débuta alors le tournoi King of The Ring. Bret vient à bout de Razor Ramon au premier tour, puis Mr Perfect en demi finale dans un match très rude. La finale contre Bam Bam Bigelow est dans la mémoire de tous les fans de l'époque. Ce match fut plein de rebondissements, il est à voir et à revoir.…
    Après sa seconde victoire dans ce tournoi King of The Ring (1991 et donc 1993), Bret fut attaqué par celui se considérant comme le vrai roi : Jerry Lawler. Ce dernier s'attaqua même à ses parents (Stu et Helen) et à son petit frère Owen lors d'un Monday Night Raw.

Lors du Summerslam 1993, alors que Bret devait affronter Lawler sous les yeux de ses frères (Bruce et Owen), Lawler arriva boitillant avec des béquilles. Il désigna alors Doink le Clown pour le remplacer après une victoire facile, Bret fut attaqué par Lawler !! Jack Tunney (président aux yeux du public à l'époque) ordonna un match Lawler / Bret. Malgré tous les efforts de Lawler, Bret porta son Sharpshooter. Mais pour la première fois de sa carrière il refusa de lâcher la prise et perdit par disqualification.
 
 Aux Survivor Series 1993, Bret, Owen, Bruce et Keith Hart devaient affronter Lawler et 3 catcheurs masqués. Mais Lawler, la encore, ne se présenta pas au match (pour raison de santé), il fut remplacé par HBK. Lors du match, Bret et Owen s'entrechoquèrent accidentellement mais Owen pensa que Bret l'avait poussé délibérément. Owen jaloux depuis des années du succès de son grand frère profita de cet incident pour mettre en avant sa rancoeur envers  lui. Il lui proposa un affrontement. Mais Bret refusa fermement  et demanda même à son frère de former une équipe lors du Royal Rumble 1994 et de défier les champions (The Quebecers). Owen accepta à contre coeur. Durant le match alors que Bret se faisait littéralement matraqué par Jacques et Pierre Rougeau, le Rocket afficha plus de colère que d'inquiétude envers son ainé. Le match se finit suite à l'arrêt de l'arbitre, Bret n'étant plus en mesure de continuer le combat.
Plus tard dans la soirée et malgré une blessure à la jambe Bret remporta le Rumble (ex aequo avec Luger). Il allait donc affronté encore une fois le champion Yokozuna à Wrestlemania. Mais en plus de ce match, il devrait lutter contre son propre frère en match d'ouverture de ce même événement.
Wrestlemania 10 est resté dans les mémoires. Bret perdit son premier match face à Owen et lors du main event, il prit une « dérouillé » de la part de Yokozuna, cependant il n'abandonna pas et finit même par gagner la bataille suite à une chute (assez ridicule) de Yokozuna de la deuxième corde. (L'arbitre spécial pour ce match était Rowdy Roddy Pipper).

La suite des aventures du « meilleur qui fut, le meilleur qui est et le meilleur qui sera toujours » lors d'une prochaine chronique…
                                                    Vive la WWE, vive Vince

·  PWI Feud de l'année remporté en 1993 - contre Jerry Lawler
·  PWI la classé n°1 sur les 500 meilleurs lutteurs de l'année 1993
·  PWI Feud de l'année remporté en 1994 - contre Owen Hart
·  PWI Lutteur inspirant le plus remporté en 1994
·  PWI la classé n°1 sur les 500 meilleurs lutteurs de l'année 1994



10/05/2009
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2573 autres membres