[Fantasy Booking] Smackdown du 31 Juillet

*** Générique de SmackDown ***

 

Le Show commence sur les chapeaux de roues, et il est clair que le WWE Universe  au complet a les yeux rivés sur Friday Night SmackDown puisque ce soir nous aurons un Open Challenge pour le WWE Championship, chose inédite ici à SmackDown.

 

 

*** OOOUHHHH CHAVO ***

 

Chavo Guerrero, l’héritier d’une des plus grandes familles de lutteurs de tous les temps, et un des meilleurs techniciens ici à SmackDown ; trop souvent occupé à chercher la victoire en trichant Chavo n’a jamais pu montré l’étendue de son talent et à souvent connu la défaite.

Bref il est là ce soir pour l’emporter, et il attend donc son adversaire sur le ring.

 

*** TA…..TATATATA…TA…TATATATA ***

 

Gabriel, la merveille de l’Angleterre, le nouveau fer de lance de ce pays pour la WWE, et le moins qu’on puisse dire c’est qu’avec sa musique d’entrée il ne renie pas ses racines européennes. Finit les danses ridicules, et les froufrous digne de Greese ou de la fièvre du Samedi soir, voila le phénomène Anglais, le prodigieux GABRIEL !

 

CHAVO GUERRERO vs. GABRIEL 

 

La cloche sonne le début du combat, Chavo demande une épreuve de force directement, Gabriel bien supérieur sur ce genre de duel l’accepte immédiatement, Chavo ne tarde pas à révéler la supercherie et il y va d’un Stomp sur le pied de Gabriel, Arm Wrench du luchador. Chavo pense avoir l’avantage mais se fait surprendre par un renversement et Arm Wrench TAKEDOWN ! Gabriel a fait preuve d’intelligence sur ce coup en envoyant directement au planchée Chavo Guerrero face première, ce dernier est logiquement vexé devant cet affront mais il est écrasé au sol par un Stomp sur le derrière du crâne ; Gabriel, fier de lui relève son adversaire et y va pour une DELAYED VERTICAL SUPLEX, 1-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12….CONNECTS. Incroyable démonstration de force et il va pour le Pin, 1………………….2…………..NON ! Gabriel envoie un petit « Come on ref’ » à l’arbitre  avant de relever son adversaire, tentative de Butterfly Suplex…Chavo contre, renversement et Short Arm Clotheline ! Gabriel n’est pas et se relève pour se prendre une nouvelle Clotheline, il revient de nouveau et Clotheline, il rebondit mais cette fois il est renvoyé dans son coin par un Standing Dropkick ! Chavo y va maintenant pour une projection, il attend son adversaire pour le BACK BODY DROP, téléphoné, Gabriel lui porte un Kick pleine gueule avant d’y aller de sa BUTTERFLY SUPLEX suivit du Pin…1……………….2………………NEARFALL.

Chavo se relève tant bien que mal, alors que Gabriel l’attend….RUNNING EUROPEAN UPPERCUT….CON…NON et BACKSLIDE…1……………………2………………3……NON NEARFALL, seulement deux ! Chavo ne lâche pas le bras et enchaîne…LA MAGISTRAL…1………………..2………………………3 !!! NON PLUS, dégagement in extremis de Gabriel, ce dernier se relève mais Chavo le coupe avec un Mid-Section Knee Strike ! suivit de la projection dans les cordes, RENVERSEMENT, Gabriel garde le Wrist Lock et ramène Chavo pour un EUROPEAN UPPERCUT, Chavo passe en dessous et il envoie l’ancien DJ dans l’arbitre !!!! Ce dernier est KO et Gabriel tente pendant plusieurs secondes de le réanimer alors que Chavo lui se remet de ses émotions, Gabriel se tourne vers Guerrero qui l’implore. Ce n’est pas assez pour Gabriel qui le tire par les cheveux quand l’arbitre se remet et, CHAVO TOMBE AU SOL ET FEINTE LE LOW BLOW. L’arbitre demande des explications à Gabriel qui jure n’avoir rien fait, l’arbitre le réprimande verbalement et ne voit pas Chavo qui est derrière, LOW BLOW ! Gabriel n’a pas le temps de se remettre que THREE AMIGOS !!! L’arbitre n’a rien pu voir malheureusement et personne ne lui en tient rigueur quand Chavo Guerrero est sur la 3ème cordes, hué par toute la salle et il s’élance…FROG SPLASH !!! C’EST TERMINE ! 1………………………2…………………..ET 3 !!! PINFALL !

Chavo remporte le match sous les huées de la foule.

 

Vainqueur : Chavo Guerrero.

 

Dans les vestiaires…

 

- Maria : Avec moi ce soir, Gregory Helms (la foule apprécie). Gregory comment allez-vous depuis votre blessure.

 

- Gregory Helms : Je vais bien, je me remet petit à petit et bien heureusement la blessure au dos dont je souffre est bénigne alors oui je vais bien.

 

- Maria : Houra ! Je suis contente pour vous ! Et sinon j’ai ici la question que tous le monde se pose, êtes-vous toujours The Hurricane ? Et avez-vous interféré dans le match de la semaine dernière ?

 

- Gregory Helms (avec un sourire hypocrite) : J’ai vu ça depuis mon canapé il y a une semaine et je dois vous avouer que ce n’est pas moi mais certainement un imitateur. J’ai arrêté de jouer au Super Héros depuis un moment.

 

- Jamie Noble (faisant irruption dans la pièce) : Wow ! Wow ! Wow !  Ne te moques pas de nous Helms, TU ES The Hurricane depuis toujours et tu ne t’en caches pas avec ton surnom Hurricane Helms. Et tu sais quoi le pire c’est que tu fais semblant d’être blessé pour nous attaquer moi et Haas dans le dos avec tes « Hurri-Powers ».

 

- Gregory Helms : Je comprends que tu sois vexé de t’être fait botter le cul par quelqu’un qui t’as eu à ton propre jeu, mais je te le redis je NE SUIS PAS The Hurricane ! Point à la ligne.

 

- Jamie Noble : Tu te fous encore de ma gueule non ? Sale escroc, arnaqueur de mes deux, tu ne mérites même pas ta place ici à Friday Night SmackDown ! Mais puisque tu es là fais signe à ton pote The Hurricane et préviens le qu’il a un match ce soir….contre MOI !

 

*** TAAA….DOOOON…LAAA…TA DON…DON LA…TA DON…DON LA ***

 

L’anglais le plus détesté de la WWE aujourd’hui rentre dans l’arène sous les sifflets de la foule qui lui fait bien savoir son dégoût. William Regal n’y fait pas attention et rentre dans le ring avec son arrogance habituelle et le snobisme qui le caractérise.

 

 *** SOS, I HEAR THEM SHOUTIN’ ***

 

C’est au tour du jamaïcain, Kofi Kingston de rentrer dans l’arène sous les acclamations par contre. Le Champion US fait ses débuts sur le ring de SmackDown ce soir alors que ce dernier est inactif depuis le Draft. Il affrontera donc ce soir un de ses challengers potentiels.

 

WILLIAM REGAL vs. KOFI KINGSTON (c)

 

Dés le début du match William Regal demande une épreuve de force, Kofi sans en être ravis accepte et l’épreuve de force se fait, William Regal prend l’avantage et Arm Wrench suivit du Fireman’s Carry le tout finit par un Knee Drop sur l’épaule ! Regal y va et Hammerlock, heureusement Kofi se débat et arrive à se mettre assis, il est surexcité et réussit à se relever petit à petit ; Snapmare du jamaïcain, Regal est envoyé dans le coin, Kofi se jette et exécute ce qui ressemble à un Standing Bronco Buster pour pouvoir enchaîner avec une série de coups de poings repris en cœur par le WWE Universe, 1-2-3-4-5-6-7-8-9 ET 10 ! Il retombe sur es pieds et Arm Drag suivit du Armbar. Regal souffre mais par une manœuvre de Chainlock Wrestling dont seul les lutteurs Anglais ont connaissance il fait passer sa jambe par-dessus son bras et renverse par un Wrist Lock, pour accentuer la douleur il y va de quelques Arm Wringer avant d’exécuter un Arm Wringer Flip envoyant Kofi au sol ! Il suit avec un Elbow Drop sur le bras et tente le pin en bloquant ce bras et l’autre, 1 ………………..2……………NEARFALL. Il relève son adversaire et Headlock suivit de Punches, Kofi vacille mais ne tombe pas, Regal tente de revenir à l’attaque mais Knee Strike dans l’abdomen suivit du RANHEÏ !!! 1………………………2………………NON ! Regal se relève furieux et coupe dans sa lancée Kofi avec un Gut Kick. Il y va maintenant d’un Elbow sur le haut front et EXPLODER SUPLEX ! Il est prêt à en finir avec le KNEE TREMBLER, esquivé, Kofi répond par des droites, une gauche, Irish Whip et Flapjack. Il suit sur la 3ème corde, SPRINGBOARD FLYING CROSSBODY ! Regal est déjà de retour mais Kofi tente la droite, esquivé, REGAL-PLEX, Kofi retombe sur ses pieds et….TROUBLE IN PARADISE !!! Le tombé, 1……………………….2………………………3 !!!! KOFI L’EMPORTE dans un combat disputé mais il a prouvé à Regal qu’il n’était certainement pas le plus gros danger pour son titre.

 

Vainqueur : Le Champion US Kofi Kingston

 

Kofi célèbre avec ses fans alors que ces derniers sont en admiration après cet affrontement haletant. Regal lui finit par se relever et demande des comptes au Champion. L’explication ne tarde pas à monter de volume, les deux hommes s’insultent et se provoque pendant plusieurs secondes quand Regal finit par céder et quitte le ring sous les yeux d’un Kofi Kingston l’observant, mais ce dernier dos à l’écran ne voit pas Dolph Ziggler qui arrive en courant sur le ring. Kofi ne prête pas attention aux avertissements des Fans et….BLONDE AMBITION de Ziggler !!!! Kofi est KO sur le sol ; Ziggler a lancé un message très clair au Champion et aux fans et c’est avec envie qu’il regarde le titre US qui sera peut-être à lui après Night of Champions.

 

- Pause Publicitaire –

 

Au retour des pubs Jim Ross et Todd Grisham nous rappèlent le Main Event du soir un Open Challenge historique : le premier de l’histoire de Friday Night SmackDown pour le titre de la WWE.

 

 

*** THÈME DE JAMIE NOBLE ***

 

Jamie Noble arrive dans le ring sous les huées, ce dernier malgré qu’il soit certainement le meilleur technicien du show est très controversé par ses récentes actions envers Gregory Helms et par son arrogance irritant au plus haut point les fans.

 

*** STAND BACK ‘CAUSE THERE’S A HURRICANE COMING THROUGH ***

 

Le super héro est de retour ! THE HURRICANE est revenu à la surprise générale et pourtant des doutes subsistent sur l’identité du lutteur qui l’incarne, longtemps connu pour être l’alter ego de Gregory Helms ce dernier pourtant n’avoue pas être The Hurricane et jure qu’il s’agit d’un imposteur, Noble sera-t-il capable de rétablir la vérité ?

 

JAMIE NOBLE vs. THE HURRICANE

 

Le match entre ces deux lutteurs à l’air d’enchanter la foule alors que tout le monde a les yeux tourner vers The Hurricane pour analyser son style et le comparer avec celui de Gregory Helms. Le Contact est prit, les deux hommes se défient sur le ring aucun ne prend l’avantage ; Jamie Noble tente le tout pour le tout et passe derrière pour un Waist Lock, renversé dans un autre Waist Lock renversé par un Arm Wrench, The Hurricane se jette avant, roule en arrière et Arm Wrench à son tour suivit d’une NORTHERN LIGHT SUPLEX…Noble ne le laisse pas faire et il se met à genou pour empêcher la projection, il continue sa défense avec des coups de poings sur le dos et se relève avec lui pour une SNAP SUPLEX, suivit du tombé, 1…………………………….NON THE HURRICANE L’ENVOIE VALSER DANS LES AIRS ET S’EN SORT ! Ce dernier tente une Clotheline mais elle esquivé et NORTHERN LIGHT SUPLEX 1…………………..2……………..NEARFALL. Jamie est frustré et relève son adversaire pour un Canadian Backbreaker ! Il enchaîne avec un Camel Clutch Backbreaker, The Hurricane est increvable et n’abandonne pas. Noble tente de l’envoyer dans les câbles mais c’est renversé, Noble arrive à toute vitesse et….HURRI-TAUNT qui fait sursauter Noble qui ne voit du coup pas venir le HURRI-KICK ! Hurricane ne lui laisse pas une minute de répit et Irish Whip accueillit dans un Tilt-a-Whirl Backbreaker et 1………………………..2………………NEARFALL AGAIN !

 

The Hurricane relève Jamie Noble et CHOKESLAM ; il fait le signe de la fin et SHINNING WIZARD, esquivé, Jamie Noble enchaîne GERMAN SUPLEX !!! Il relève son adversaire et FIREMAN’S CARRY GUTBUSTER ! 1…………………….2…………………………..NON ! Incroyable, le temps semblait s’arrêter pendant ce tombé et pourtant Hurricane se relève mais prend un Gut Kick, TIGER DRIVER, renversé Double Underhook Back Body Drop et Pin, 1……………….…2…………….NOOON, TOUJOURS PAS !

Noble a gardé le Double Underhook et se relève en pont avant de ramener Hurricane dans la position du TIGER DRIVER…renversé, The Hurricane garde la main de Jamie Noble pour prendre de l’élan et JUMPING LARIAT ! La signature du Super Héro !

Noble est mal en point au sol mais heureusement Charlie Haas arrive descendant la rampe….The Hurricane l’a vu et BASEBALL SLIDE, Haas est projeté sur la rampe par ce coup. Mais The Hurricane ne voit pas Noble derrière qui l’attend pour l’attaquer, Clotheline, arrêté et The Hurricane passe derrière en position de Reverse Facelock pour THE EYES OF THE HURRICANE !!!! 1……………………………….2……………………3 ! Grosse victoire de The Hurricane ce soir pour son premier match officiel depuis plus de 4 ans, à moins bien sûr qu’il ne s’agisse de Gregory Helms comme le prétend Jamie Noble mais il n’est malheureusement plus en état de le prouver.

 

Vainqueur : The Hurricane.

 

Il célèbre sur le ring alors que la caméra se tourne vers la « Broadcast Table » de Jim Ross et Todd Grisham.

 

- Jim Ross : Incroyable combat que ce dernier. Mais ne bougez pas car SmackDown continue avec un Main-Event HISTORIQUE !

 

- Todd Grisham : Oui Jim, pour la première fois dans l’histoire de Friday Night SmackDown un Open Challenge a été organisé par Theodore Long : Randy Orton défendra son WWE Championship face à n’importe qui à la WWE qu’il vienne de RAW, ECW ou évidemment de SmackDown.

 

- Jim Ross : On peut donc s’attendre à un Main Event d’anthologie, imaginez un Randy Orton/Jack Swagger, Randy Orton/Rey Mysterio, Randy Orton/Chris Jericho, Finlay ou mieux Edge ! Ou même des revanches pour Triple H, Batista ou JOHN CENA ! En attendant ce combat nous avons Randy Orton au micro d’Eve pour une interview Exclusive.

 

­Dans les vestiaires…

- Eve : Merci Jim, et comme vous l’avez dit j’ai avec moi le WWE Champion, Randy Orton ! Alors Randy comment anticipez-vous ce Main Event historique ?

 

- Randy Orton : Comment j’anticipe ce Main Event ? Je ne l’anticipe pas, je crache dessus ! Ce match est un complot de Theodore Long, MVP, CM Punk et John Cena pour provoquer ma chute ni plus, ni moins. L’histoire je l’ai déjà écrite et lu, quand je suis devenu le plus jeune Champion du monde de l’histoire à 24 ans ! Ou alors quand j’ai mit un Punt à John Cena lors de The Bash pour devenir officiellement la plus grande superstar qu’ait connu ce show minable. Et ce soir je vais écrire une nouvelle page de l’histoire en démolissant mon adversaire et en terminant sa carrière pour rester votre WWE Champion (Il est hué par la foule), MVP j’espère que tu regardes, car c’est bientôt ton tour.

 

Smack Of The Night : Lors du Smack Of The Night on nous remontre les évènements de la semaine passée avec MVP qui bat CM Punk pour devenir officiellement le nouveau challenger n°1 au Titre de la WWE à Night Of Champions.

 

 

*** I HEAR VOICES IN MY HEAD ***

 

Randy Orton le WWE Champion arrive brandissant sa ceinture devant une foule le huant abondamment. Orton est clairement l’un des personnages les plus détesté de la WWE aujourd’hui, aujourd’hui son tire est en jeu et la suite est pour lui des plus indécises.

Il monte sur la ring avec une tête loin de celle des grands jours. Justin Roberts est à l’annonce : «  Mesdames et messieurs le premier participant au combat, descendant la rampe : il nous vient de St.Louis Missouri, pesé à 245 livres, le WWE CHAMPION, RANDY…ORTON ! »

 

*** I’M COMIN’ ***

 

MVP rentre et la foule explose, serait-ce le challenger du soir ? Non ce dernier comme CM Punk n’a pas le droit de participer à ce match c’était l’unique clause établie par Long, Montel se rend juste aux commentaires pour observer son adversaire.

 

Après ce coup de stress, Randy Orton s’énerve sur le ring et demande à ce que son adversaire se ramène au plus vite.

 

*** SOMEONE BORNED TO FLY ***

 

L’écran met longtemps à montrer de qui il s’agit en plus que ce thème est tout neuf, les fans et le champion retiennent leur souffle…C’EST EVAN BOURNE ! Le  prodige de la lutte, quelle surprise pour tout le monde mais bizarrement l’accueil n’est pas si chaleureux que l’on aurait cru, d’ailleurs Randy Orton esquisse un sourire montrant bien la manière dont il voit Evan Bourne, loin d’un adversaire sérieux à n’en point douter. Justin Roberts est tout de même à l’annonce : « Descendant la rampe, le CHALLENGER, il nous vient de St.Louis Missouri pesé à 183 livres, EVAN…« AIR »…BOUNE ! »

 

- MVP : Très surprenant, mais je connais Evan et je pense que Randy devrait attention car il est capable de tout et pourrait se révéler très, très, très dangereux pour le titre d’Orton, en tout cas ce serait un honneur de l’affronter à Night Of Champions.

 

WWE Championship Match

EVAN BOURNE vs. RANDY ORTON (c)

 

Randy observe Bourne avec le sourire aux lèvres, il semble pendre à la légère son adversaire et le défi qu’il représente. CONTACT ! Randy ne perd pas de temps et rejette Bourne en arrière. Il lui dit de s’approcher, de ne pas avoir peur, Evan est de retour debout et contact ! Orton y va du Headlock qu’il sert fortement avec le sourire aux lèvres, mais Bourne ne se laisse pas avoir et envoie Orton dans les cordes, accueillit par un SPINNING HEEL KICK. Randy Orton prend le coup en pleine tête et comprend enfin ce qui se met sur sa route. Evan est de plus en plus en plus confiant et fait signe à Randy de venir se battre en laissant aller un petit « come on », le contact est reprit et Arm Drag de Bourne, Randy revient, mais Evan arrive à toute vitesse et Spinning Headscissors Takedown vers l’extérieur !!! Bourne enchaîne et SLINGSHOT HEADSCISSORS TAKEDOWN !!!! Randy n’a rien vu venir et subit finalement cette manœuvre incroyable sans rien faire ; la foule est derrière le cruiseweight qui fait un taunt pour prévenir de la suite et…..RUNNING DROPKICK ! Orton est propulsé dans les escaliers, Evan remonte dans le ring pour casser le compte et redescend chercher Randy Orton. Les deux hommes sont de retour dans le ring, le Pin d’Evan, 1……………………2……………NEARFALL.

 

Randy Orton est furieux d’être dominé, Evan Bourne quant à lui y va pour un RUNNING KICK…NON SPEAR !!!!! Suivit de Mounted Punches. Randy se relève et y va du Jumping Knee Drop ! Suivit du pin, 1………………NON ! Randy se met au dessus de Bourne et y va d’une claque avant de lui cracher dessus, il se relève et continue avec ses Orton Stomps sur chaque partie du corps paralysant Bourne, Orton y va de son  Elbow Drop avant de suivre avec un Headlock. Evan Bourne a le soutien du public en entier et se relève pour un JAW BREAKER ! Il se retourne et No-Hands Hurricanrana ! 1………………..2………………NON, NEARFALL.

     Bourne ne perd pas de temps et  KICK DANS LA FACE ! Evan relève son adversaire et lui porte quelques chops et des droites avant d’enchaîner avec un RUNNING CORNER TORNADO DDT !!! Il monte sur la 3ème corde peut-être est-il temps pour le Airbourne ? Non, Orton s’est déjà relever, il se jette tout de même et DIVING DOUBLE KNEE DROP ! 1……………………………………2………………….NON ! Renversé en position de Sitout pin et 1………………2…………….NON, Evan roule vers l’arrière et ROUNDHOUSE KICK ! Randy Orton est sonné de nouveau et pourtant Bourne lui ne s’arrête jamais et Jumping Spinning Sole Kick, esquivé et Orton y va de son Iverted Headlock BACKBREAKER ! Il continue cette fois avec une FIGURE FOUR LEG LOCK !

 

Mais Bourne tient, il résiste malgré la pression et la douleur et pousse vers l’arrière chercher les cordes, 1-2-3, Orton redouble la pression,-4- ROPE BREAK. Randy se relève et attend le retour de Bourne pour y aller d’un STANDING DROPKICK, Randy se relève après avoir mit KO Bourne et va voir le public pour lui lancer un « WHO SUCKS NOW », il attrape Bourne pour une Backdrop Suplex et le Pin, 1……………..2……………..NON !

Randy veut en finir, Evan se relève et…..RKO…NON, c’est renvoyé en avant, Evan Bourne sprint pour doubler Randy et se jette pour un SPRINGBOARD ENZUIGIRI DANS L’ARRIÈRE DE LA TÊTE et 1………………………….2…………………NON ENCORE UN DEGAGEMENT. Les deux hommes se relèvent et Evan y va d’un Low Kick, puis un Middle Kick et enfin un High Kick suivit du JUMPING SPINNING SOLE KICK !!! Orton gît sur le sol inconscient à porté des cordes du coin alors qu’Evan Bourne nous prévient qu’il est prêt, il monte sur la 3ème corde et AIRBOURNE (Shooting Star Press) !!!!! 1…………………………………….2……………………………………..3 !!! OUI ! IL L’A FAIT ! EVAN BOURNE EST LE NOUVEAU CHAMPION DE LA WWE !!!!

 

Vainqueur et NOUVEAU CHAMPION DE LA WWE : EVAN BOURNE !

 

Il célèbre avec la foule, agenouillé, les larmes aux yeux quand l’arbitre lui apporte le titre, ce dernier se tourne et voit alors que Randy a le pied dans les cordes, 2 autres arbitres arrivent dans l’arène pour signaler à l’arbitre principal que c’est clair sur la vidéo, Orton avait bien mit le pied avant le compte de 3. La foule retient son souffle pour mieux huer quand Justin Roberts annonce que le match recommence. Evan Bourne se voit retirer son titre des mains et doit retourner au combat.

 

Il se jette pour retenter le Pin en tenant les jambes, 1………………………2………………………3 NON ! DEGAGEMENT D’ORTON !

Evan le repousse un peu des cordes et s’en va dans les cordes pour retenter l’exploit, MVP comme les fans est choqué de voir qu’Evan est prêt à retenter le Airbourne cette manœuvre longtemps interdite par la WWE au vu des risques qu’elle comporte, mais rien ne peut arrêter Evan Bourne……………….AIRBOUUUUUUUUUUUUURNNNNNE….CUT IN MID PAR UN RKO DEVASTATEUR !!!!! Incroyable prise de risque de Randy Orton qui vient d’éliminer Evan Bourne qui a subit le choc des deux finishers et qui tombe inconscient sur le ring, Orton fait le pin, ….1………………………………2…………………………3 !!! VICTOIRE DU CHAMPION exténué par le match d’anthologie qu’il vient de mener.

 

Vainqueur et TOUJOURS WWE CHAMPION : RANDY…ORTON !

 

 Randy célèbre plein d’arrogance devant des fans le huant et l’insultant alors que MVP sans être ravi doit avouer qu’Orton a jouer le jeu et remporté le combat comme un homme, mais alors que tous croient l’émission terminé retentit….

 

*** THIS FIRE BUNS ***

 

C’est CM PUNK, Mr. Money In The Bank il arrive avec sa mallette…sans arbitre et observe Orton depuis la rampe sans bouger. C’est sur ces images que se termine le show.



03/08/2009
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2573 autres membres