Les arbitres

L'arbitre est la personne qui permet d'assurer un match en maintenant la storyline. Il possède le pouvoir ultime sur le ring. Il y a eu des exceptions où une personnalité de grande autorité changeait la décision de l'arbitre, ce qu'on apelle aussi un "Dusty Finish" (contraire de "Clean Finish").

 

 

1. Le métier

2. Le fameux signe "X"

3. Les distractions et "bumps"

4. Les arbitres

    4.1. Les arbitres spéciaux

    4.2. Arbitres spéciaux en dehors du ring

    4.3. Liste des arbitres dans l'histoire de la WWE

5. Personnalité travaillée des arbitres

6. Les vêtements

7. Le salaire

 

 

 


 

 

 

1. Le métier



L'objectif de l'arbitre dans un match est de prendre les bonnes décisions (pinfalls, submissions, disqualifications, count outs) durant un match mais principal objectif est surtout de transmettre des messages au lutteurs à propos de la progression du combat, de communiquer le temps restant pour terminer le match, de leur annoncer le moment de la publicité. Ils ont aussi le rôle important de s'assurer que les lutteurs sont physiquements capables de continuer le match ou pas. Actuellement, les arbitres possèdes des oreillettes afin que les officiels dans les coulisses puissent communiquer avec eux. Les arbitres sont selectionnés par leur employeur selon leur poids et leur taille. Normalement les arbitres ne dépasse pas 1 mètre 82 et ne font pas plus de 82 kilos. Ils ne doivent pas avoir un physique d'athlète non plus comme par exemple Mike Chioda ou Charles Robinson. Le but de cet écart entre l'arbitre et les lutteurs est purement pour souligner le poids, la taille et la musculature de certains lutteurs plus larges (The Undertaker, The Great Khali) et de compenser les lutteurs ayant un plus petit gabarit (Rey Mysterio, Evan Bourne).

 

 

 

2. Le fameux signe "X"

 

 

Alors que les combats de catch sont scénarisés, de vraies blessures peuvent toujours faire surface. Lors d'un match, l'arbitre lève ses bras et forme un "X" pour alerter les officiels et les secours paramédicaux. Ce signe peut aussi signifier des blessures de storyline donc qui sont tout simplement scénarisés. Par exemple, en 2006 lors du Money In The Bank match à Wrestlemania 22, Jim Korderas et Mikade Chioda firent ce signe après que Matt Hardy ait éxécuté une suplex sur Ric Flair du haut d'une echelle.

Lors d'une vraie blessure, après qu'une alerte ait été donnée, les officiels communiqueront avec l'arbitre et si necessaire, trouveront un second plan pour terminer le match plus rapidement. Il y a aussi un signe nommé "Blow Off" ("Sans danger") qui revient à lever les deux bras droits vers le toit de l'arène ce qui signifie que malgré la blessure ou les douleurs du lutteur, celui-ci pourra tout de même continuer et terminer ce combat.

 

 

3. Les distractions et "bumps"

 

 

Quelques fois durant des combats, l'arbitre pourra être assomé. Ce moment est essentiellement conçu pour faire profiter aux lutteurs du temps libre pour tricher en utilisant un objet ou en éxécutant une prise interdite. Bien sûr, des interventions peuvent aussi avoir lieu durant le "sommeil" de l'arbitre.

Afin de souligner la puissance et la force des lutteurs, les arbitres sont souvent "inconscient" pendant un certain temps par des mouvements qui ne sont pas considérés comme particulièrement dévastratrices lorsqu'elles sont appliquées aux lutteurs. Par exemple, un lutteur qui subit un simple Irish Whip ne le prendra pas aussi mal qu'un arbitre. Si un lutteur reçoit un simple coup à l'arrière, ceci peut suffir pour mettre l'arbitre hors du combat.
En règle générale, l'arbitre ne prendra jamais une décision sur une chose qu'il n'a pas vu de ces propres yeux, qu'il ne peut juger de lui même. C'est pourquoi l'omniprésence de la tactique "distraire l'arbitre" utilisée par les managers heels afin de détourner l'attention de l'arbitre de l'action sur le ring ce qui va permettre au lutteur heel de tricher avec impunité alors que l'officiel du combat aura le dos tourné.

 

 

 

4. Les arbitres

 


 

   4.1. Les arbitres spéciaux



Aussi connu sous le nom de "Special Guest Referee", ces arbitres sont des invités qui vont jouer le rôle d'un arbitre officiel. Les célébrités (comme Muhammad Ali dans le Main Event de Wrestlemania I), managers et autres lutteurs peuvent effectuer ce rôle. Dans certains cas, l'arbitre spécial peut être ajouté à un match déjà stipulé (comme par exemple un arbitre spécial dans un Hell In A Cell), tout cela pour pimenter les rivalités. L'arbitre special sera en général choisit sur des critères logiques. Il sera choisis pour avantager un des deux lutteurs ou obtiendra justement ce rôle pour s'assurer que le combat se terminera bien.
En Septembre 1999, à la WWE, tous les arbitres n'en pouvaient plus de se faire continuellement attaquer par des lutteurs. Ils décidèrent donc de faire grève (storyline) en faisant tête à des personnes hautement placées jusqu'à que Vince McMahon décidait de donner plus d'autorité dans les combats.

 

 

 

  4.2. Arbitres spéciaux en dehors du ring

 

 

Aussi connu sous le nom de "Special Enforcer" ou "Special Guest Enforcer". C'est le même principe du special guest referee sauf que là l'arbitre est en dehors du ring afin d'aider l'arbritrage, ce qui évite toutes tentatives de tricherie. Le plus connu d'entre eux a été Mike Tyson qui a été Special Guest Enforcer pour le WWF Championship match entre Steve Austin et Shawn Michaels à Wrestlemania XIV. Chuck Norris, lui aussi, a été l'un de ces "Enforcer" lors de Survivor Series 1994 dans un match entre The Undertaker et Yokozuna. Si l'arbitre officiel est dans l'incapacité de continuer le combat, celui-ci va alors le remplacer.

 

 

 

  4.3. Liste des arbitres dans l'histoire de la WWE


 

"Wee Willie" Webber
"Judo" Jack Terry
Harry Smythe
Billy Caputo
Gilberto Roman
John Benello
Lou Super
Dusty Feldbaumer
Danny Bartfield
Mike Thanosoulos
Mario Savoldi
Eddie Gersh
Dick Kroll
Dick Woherle
Jack Lotz
Gilberto Roman
Terry Yorkston
John Stanley
Fred Atkins
Mike Figaroa
Mike Torres
Dave Hebner
Danny Davis
Joey Morella
Earl Hebner
Rita Marie
Mr. T
Tim White
Jim Cordaris
Jack Doan

Teddy Long
Brian Hebner
Mike Sparks
Nick Patrick
Charles Robinson
Chad Patton
Chris Kay
Mickey Hansen
Scott James

Aaron Mahoney

John Cone
Justin King
Rod Zapata
Mike Chioda

 


 

5. Personnalité travaillée des arbitres

 

 

Certains arbitres ont une gimmick, dans ce cas ils jouent le rôle d'un heel puisque leur seule façon de se différencier des autres est de ne pas être honnête ou loyal. Dans ce cas, l'arbitre peut être facilement corrompu et cela intêresse grandement le public et donc l'audience puisque ils sont imprévisibles. En plus de cela, l'arbitre ne peut généralement pas être punis (storyline) à cause de sa position haute dans l'équipe éxécutive. La New World Order, par exemple, a recruté l'arbitre sénior Nick Patrick et il devint l'officiel de tous les combats de la nWo au Pay Per View "Souled Out" en 1997. Ric Flair et les "Four Horsemen" avaient eux aussi leur propre arbitre à la WCW, celui-ci était le prestigieux Charles Robinson qui a éventuellement adopté le style de Ric Flair et obtenu le surnom de "Little Naitch", dérivé du pseudo de Flair "Nature Boy".

 

 

 

6. Les vêtements



Les arbitres de la WWE ont possédé un grand nombre d'uniformes différents suivant les années. De 1970 jusqu'à 1983, ils arbitraient avec la bannière "World Wide Wrestling Federation" sur leur t-shirt rayé noir et blanc, ce qui était comparable à la tenue des arbitres d'autres sports comme le hockey, le basketball et le football. De mi-1880 à 1995, ils portaient une chemise à col bleue avec un noeud papillon noir, un pantalon noir et des bottes, ce qui était une tenue similaire aux arbitres officiels de boxe. Lors de Wrestlemania XI, l'uniforme noir et blanc fit son retour. Avec la WWE Brand Extension (WWE Draft) en 2002, les arbitres à Smackdown apparaissaient avec un polo bleu qui se différencaient à ceux de RAW qui eux, ont continué à porter le t-shirt noir et blanc. Lors que la ECW fut relancé en 2006, ils portaient un t-shirt noir. Par la suite, en 2007, ils travaillaient sous un polo gris et noir. Depuis Novembre 2008, afin de faciliter les choses, la WWE se mit à utiliser simplement le t-shirt noir et blanc rayé afin de ne plus accorder de tenue exclusive à une brand.

 

Nick PatrickEarl Hebner

 

 

 

7. Le salaire

 

 

La moyenne du salaire annuel d'un arbitre à la WWE est de 150,000$. Un arbitre peut toucher de 73,000$ jusqu'à 550,000$ par année, généralement selon son expérience et son potentiel. Le seul problème avec le poste d'arbitre officiel est la "grave pénurie" de postes disponibles.

 

- Rédigé par Wwe-Fr



10/07/2010
3 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2573 autres membres