"Macho Man" Randy Savage - Hommage Postume

 

 

 

 

 

 



 

 

Profil


 

Nom: Randall Mario Poffo

Date de naissance: 15 novembre 1952        Décès: 20 mai 2011

Lieu de naissance: Columbus, Ohio, Etats-Unis

Taille: 1m89  Poids: 107kg

Nationalité: Etats-Unis

Noms de ring: Randy Savage, Randy Poffo

Surnoms: “The Destroyer”, “The Macho Man”, “The Macho King”, “Mr. Madness”, “The Big Geno”, “The Ramones”, “The Executioner”, “The Spider”

Manageurs: “Angelo Poffo”, “Miss Elizabeth”, “Jimmy Hart”, “Sensational Sherri”, “Gorgeous George”, “Team Madness”

Débuts dans la lutte: Novembre 1973 Débuts à la WWE: Juin 1985

 

 

Biographie


 

Après plusieurs années passées en ligue de baseball, cet inimitable compétiteur de seconde génération débute à plein temps sa carrière dans le sport spectacle en 1979. Randy « Macho Man » Savage fait ses premier pas à la WWE en 1985 en compagnie de « Classy » Freddie Blassie, Bobby « The Brain » Heenan et « Mouth of the South » Jimmy Hart. Mr. Fuji souhaite le manager, mais Randy surprend tout le monde en lui préférant une inconnue, Miss Elizabeth. Savage débarque sur le ring au son de la chanson Pomp and Circumstance, revêtu d’une extravagante tenu à paillettes, chapeau et lunettes démentes compris. Le « Macho Man » montre de quoi il est capable lorsqu’il se retrouve en finale du premier programme télévisé payant de la WWE, The Wrestling Classic.

 

Le 8 février, il vainc Tito Santana avec un objet interdit et rafle l’Intercontinental Championship. « Macho Man » ne recule devant rien pour conserver son titre, pas même de se cacher derrière la frêle Miss Elizabeth ! Justement, son adversaire suivant est bien plus intéressé par sa splendide manageuse que par la victoire sur le ring. George « The Animal » Steele affronte le « Macho Man » dans une série de matchs très violents qui aboutira à la victoire de Randy Savage lors de WrestleMania 2.

 

En novembre 1986, « Macho Madness » prend un virage dangereux : il écrase le larynx de Ricky Steamboat avec le gong du chronométreur, ce qui met le pauvre catcheur hors jeu pendant plusieurs mois. Au retour de Steamboat, le match de championnat est rejoué à WrestleMania 3. D’accord, Savage s’incline, mais cette rencontre est considérée comme l’une des plus palpitantes de l’histoire du sport spectacle.

 

Quelques mois après cette épique battaille, Savage est la cible d’une attaque orchestrée par Honky Tonk Man et la Hart Foundation. Mais lorsqu’ils s’en prennent aussi à Miss Elizabeth, « Macho Man » et Hulk Hogan s’associent dans ce qui reste l’une des unions les plus grisantes de l’histoire de la WWE. Quand Randy bataille pour le WWE Championship à l’occasion de WrestleMania IV, The Hulkster se porte près du ring lors de la finale pour assurer les arrières de Savage. Devant une salle comble et en délire, « macho Man » utilise sa fameuse prise de coude sur Ted Dibiase et devient le nouveau WWE Champion.

 

Hélas, les malentendus et le manque de communication amènent Savage à attaquer Hulk Hogan dans les vestiaires, juste après leur match contre les Twin Towers au Maien Event de WrestleMania V. C’est donc fini des Mega Powers ! Ensuite, dans l’un des matchs les plus attendus de l’histoire de WrestleMania, Hogan ravit le titre à Savage

 

Savage entame la nouvelle décennie avec un nouveau valet, Sensational Sherri. Le duo prend du galon en battant « King » Duggan et Savage devient alors « Macho King ». Après une série de matchs contre Dusty Rhodes, Savage reporte son attention sur Ultimate Warrior. Les deux catcheurs se rencontrent dans un Retirement Match à WrestleMania VII, que Savage perd. Sherri s’en prend alors à son héros déchu, mais est chassée par Miss Elizabeth, revenue sur le devant de la scène. Le tandem se reforme avec de grandes effusions et un « Match Made in Heaven » est planifié pour le SummerSlam 1991. Cependant, la joie cérémonie prend une tournure dramatique : Jake Roberts leur offre un cadeau empaqueté qui contient un cobra royal, très dangereux…et qui mord Savage ! Une fois réintégré par Jack Tunney, Savage anéanti Roberts au Saturday Night’s Maien Event.

 

Savage n’est pas encore au bout de ses peines, car Ric Flair se permet des déclarations scandaleuses sur une liaison présumée avec Miss Elizabeth. A WrestleMania VIII, « Macho Man » lave donc l’honneur de son épouse et en profite pour régler son compte à Flair et remporte pour la deuxième fois le WWE Championship. Randy passe alors du ring aux cabines des commentateurs pour les programmes de la WWE. Il couvre d’ailleurs le tout premier Monday Night RAW et WrestleMania IX. Ensuite, à WrestleMania X, il bat son ancien élève, Crush, dans un Falls Count Anywhere Match.

 

En 1995, il rejoint la WCW où il devient quadruple champion de la WCW avant de quitter la fédération en 1999. Randy ajoute encore une corde à son arc en faisant ses débuts hollywoodiens, dans le rôle de « Bonesaw McGraw » dans le blockbuster de 2002, Spiderman. Et en 2003, il enregistre un album rap, intitulé Be a Man.

 

Randy « Macho Man » Savage est considéré comme l’un des plus grands personnages du sport spectacle et une véritable légende du ring. Savage dispose d’un charisme et d’une détermination incomparables, sans parler d’un réel talent. Il a ouvert la voie à la nouvelle génération de superstars. Bien joué !

 

Dans le Ring


 

Prises de finition

Diving elbow drop

 

Alternating jabs to the chest and head

Diving double axe handle

Jumping knee drop

Various elbow strikes

Body slam

Running powerslam

Diving crossbody

Piledriver

 

 

Faits et statistiques


 

Pro Wrestling Illustrated

Retour de l'année 1995

Rivalité de l'année 1997 vs. Diamond Dallas Page

Match de l'année 1987 vs. Ricky Steamboat à WrestleMania III

Catcheur le plus haï de l'année 1989

Catcheur le plus populaire de l'année 1988

Catcheur de l'année 1988

Classé 2e des 500 meilleurs catcheurs en 1992

Classé 9e au classement des 500 meilleurs catcheurs depuis 1971 établit en 2003

Classé 57e des 100 meilleures équipes avec Hulk Hogan en 2003

 

Wrestling Observer Newsletter awards

Match de l'année 1987 vs. Ricky Steamboat à WrestleMania III

Wrestling Observer Hall of Fame (1996)

Pire match de l'année avec Hulk Hogan vs. Arn Anderson, Meng, The Barbarian, Ric Flair, Kevin Sullivan, Z-Gangsta et The Ultimate Solution dans un match en cage à Uncensored

 

 

Palmarès


 

Continental Wrestling Association

AWA Southern Heavyweight Championship (2 fois)

CWA International Heavyweight Championship (1 fois)

NWA Mid-America Heavyweight Championship (3 fois)

 

Grand Prix Wrestling

GPW International Heavyweight Championship (1 fois)

 

Gulf Coast Championship Wrestling

NWA Gulf Coast Tag Team Championship (1 fois) avec Lanny Poffo

 

International Championship Wrestling

ICW World Heavyweight Championship (3 fois)

 

United States Wrestling Association

USWA Unified World Heavyweight Championship (1 fois)

 

World Championship Wrestling

WCW World Heavyweight Championship (4 fois)

WCW World War 3 (1995)

 

World Wrestling Council

WWC North American Heavyweight Championship (1 fois)

 

World Wrestling Federation

WWF Championship (2 fois)

WWF Intercontinental Championship (1 fois)

King of the Ring (1987)

 

Tribute


 



21/05/2011
5 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2573 autres membres