[Special Benoit] Biographie Animée

Chris Benoit





Chris Benoit était un des meilleurs lutteur Canadien de l'histoire. Il a travaillé pour la World Wrestling Entertainment, la WCW, la ECW et à travers le monde.

Benoit a grandi à Edmonton en Alberta, ou il s’est fait connaître comme un des meilleurs techniciens de la lutte professionnelle jusqu'à ce jour. Il s’est entraîné à Calgary en Alberta au “Dungeon” de Stu Hart tout comme les Bret et Owen Hart, Davey Boy Smith, Lance Storm, Chris Jericho, et autres.

Chaque fois que Chris Benoit montait dans le ring, c'était avec une seule idée en tête, être le meilleur. Le "Rabid Wolverine" était le maître du ring, un excellent technicien et un expert des prises de soumissions. Ce n’est pas pour rien qu’il aimait s’appeler et se faire appeler : "the best technical wrestler in the world."

_______________________________________


Deux semaines après son départ de la WCW, Chris Benoit, Eddie Guerrero, Perry Saturn et Dean Malenko font leur début télé à la WWF dans le cadre de RAW. Ils sortent de l’assistance pour attaquer les New Age Outlaws. Ils nous sont vendus sous le nom des Radicalz.



Le groupe devient vite un clan heel, et Benoit se retrouve rapidement en feud avec Chris Jericho et Kurt Angle. En avril 2000 il remporte son premier titre à la WWF, celui de champion Intercontinental.





Parce qu’il défend souvent son titre, on l’appelle le champion Intercontinental le plus « batailleur » de l’histoire de la WWF. Une feud avec Jericho et une autre avec le champion du moment de la WWF, The Rock, remplit son année 2000. Dans les faits, il remporte même le titre de champion WWF à 2 reprises, mais à chaque fois le commissaire de la WWF, Mick Foley, relance le combat parce que Benoit a triché. Il demeure champion Intercontinental jusqu’en 2001, il perdra le titre au Royal Rumble 2001 dans un combat d’échelle face à Chris Jericho.






Il devient face et a un combat incroyable avec Kurt Angle à WrestleMania X-Seven. Benoit est capable de lutter et d’aligner prise par prise avec le champion olympique.







 Angle l’emporte suite à une triche et les deux entrent en feud. Feud qui nous donnera plusieurs variétés de combat, mais surtout d’excellents affrontements. Un de ses combats est un “ 2 of 3 Falls Ultimate Submission”, que Benoit remporte 4 à 3 dans une prolongation.



En mai, ils s’affrontent dans un combat de cage. Les 2 hommes font un saut du haut de la cage. Angle rate son “Moonsault” mais Benoit réussit à porter son “Diving Headbutt” et après 10 “German suplex” sur Angle s’apprête à sortir par la porte, lorsque Steve Austin lui ferme la porte au nez pendant qu’Angle en profite pour grimper par-dessus la cage et se sauver avec la victoire.



Pour se venger d’Angle, il l’attaque dans le dos et lui vole sa médaille d’or. La semaine suivante, il lui garantit que sa médaille est en sécurité dans un endroit “sur et chaud”... dans ses pantalons. Angle furieux le défi dans un combat «2 of 3 Falls » à Judgment Day. Le premier tombé appartient à Benoit. Le deuxième tombé qui a la particularité de devoir être sous l’emprise d’une soumission est l’affaire d’Angle et le 3ème tombé se trouve être un Ladder Match alors que la médaille d’or est suspendue au-dessus du ring. Angle l’emporte, mais avec l’aide de Edge & Christian qui en avait marre d’entendre Angle se plaindre.

Le Wolverine fera ensuite équipe avec son vieux rival Chris Jericho pour remporter un Tag Team Turmoil plus tard dans la soirée en battant les même Edge & Christian.



Comme aspirant #1, Benoit et Jericho doivent affronter les détenteurs du titre, Triple H et Stone Cold Steve Austin et l’emportent. Plus tard dans la même semaine, Vince McMahon annonce que les nouveaux champions devront défendre leur titre dans un TLC match face à Edge & Christian, The Hardy Boyz et les Dudley Boyz. C’est le premier TLC présenté à la télévision hors PPV, TLC, que remporteront Benoit et Jericho. Ce TLC est souvent appelé le “TLC oublié” ou "The Forgotten TLC." Ils conserveront le titre environs 1 mois, avant de le perdre au profit des Dudley Boyz.

Au King Of The Ring, il se retrouve dans un Triple Threat Match pour le championnat de la WWF contre le champion Steve Austin et Chris Jericho. Dans ce combat, Benoit atterrit très mal sur son cou. Il doit se faire opérer au cou en juin 2001. Il souffre d’une rupture de disque, avec un fragment d’os dans sa colonne vertébrale, ce qui requière une opération très sérieuse appelée « spinale fusion ». Cette blessure tiendra Benoit à l’écart de l’action pendant la plus grande partie de 2002.

________________________________


Lors du premier repêchage de la WWE, il est sélectionné par McMahon pour devenir un membre exclusif à SmackDown!, même s’il est toujours sur la liste des blessés. Cependant à son retour, il est toujours un membre de RAW. Lui, et Eddie Guerrero, se retrouveront à SmackDown! lors d’une « storyline » ou les contrats des lutteurs sont ouverts. Benoit amènera avec lui le titre Intercontinental qu’il vient de remporter, mais de façon très brève avant que Rob Van Dam l'emporte sur Jeff Hardy pour devenir aspirant #1 au titre IC et ramène le titre à RAW.

Après son retour à SmackDown!, il est couronné comme premier champion par équipe de la WWE avec Kurt Angle, en octobre. Les deux deviennent « face » devant Los Guerreros. Le duo est des plus impressionnant, mais malheureusement ils ne peuvent se supporter longtemps.

Kurt Angle remporte son 3ème titre de champion de la WWE face au Big Show et Benoit l’affronte au Royal Rumble 2003, dans ce que plusieurs appelleront le combat de l’année. Les gens diront que l’intensité des prises que les deux hommes ont réalisées était irréaliste.





Même si Benoit perd le combat, la foule lui réserve une ovation debout pour ses efforts et reconnaît son immense talent.

Benoit retourne à la chasse au titre par équipe. On le place dans un combat avec un partenaire mystère, Rhyno. Rhyno revient d’une opération au dos et est échangé à SmackDown! Les 2 ont une très bonne chimie, et mettent l’emphase sur le titre par équipe. À WrestleMania XIX ils participent à un Triple Threat Match pour le titre face aux champions Charlie Haas et Shelton Benjamin (Team Angle) et Los Guerreros (Chavo et Eddie Guerrero). Team Angle conserve son titre en pinnant Chavo Guerrero.



Benoit reste en bas de carte les mois suivants, feudant avec John Cena et le clan FBI, tout en faisant équipe occasionnellement avec Rhyno. En juin 2003, la GM de SmackDown!, Stephanie McMahon, réactive le titre des États-Unis. Benoit participe au tournoi pour la ceinture. Il bat Rhyno lors de la première ronde et ensuite Matt Hardy. À Vengeance 2003 pour le combat final du tournoi, il doit affronter Eddie Guerrero. Les deux offrent un excellent combat se déroulant dans les règles, mais avec l’intensité et l’enjeu du combat, le Latino Heat fait ce que les Guerreros font de mieux, c'est-à-dire « lie, cheat, and steal ». Benoit est capable de se sortir des tactiques malhonnêtes de Guerrero jusqu’à ce que l’arbitre tombe au combat. Rhyno arrive, et tout le monde croit qu’il vient aider Benoit, mais il effectue le « gore » sur ce dernier, permettant ainsi la victoire d’Eddie Guerrero.

 Les 3 hommes feudent par la suite, incluant Tajiri pour le titre, et ont un « fatal Four Way » à SummerSlam qu’Eddie Guerrero remportera.





Après les performances de Benoit face à Eddie Guerrero et Rhyno les gens développent du respect envers lui. Il est pushé davantage, et remporte un combat face à A-Train. (Il l’emporte avec le « Sharpshooter » en hommage à son entraîneur Stu Hart, décédé la veille des suites d’une pneumonie).

Kurt Angle le recrute ensuite pour être le 5ème membre de son équipe dans un combat aux Survivor Series au côté des Bradshaw, John Cena et Hardcore Holly. C’est Benoit qui donne la victoire à son équipe en battant Brock Lesnar avec son « Crossface » solidifiant son statut de « main-event ».





Le mois suivant, il affronte le même Lesnar dans un combat de championnat, mais est incapable de l’emporter suite à un coup de chaise qui lui fait perdre conscience. Benoit participe au Royal Rumble 2004 et se retrouve à entrer dans le combat le premier !

Le 14 mars 2004, à WrestleMania XX, dans ce qu’il considère comme étant le plus grand moment de sa carrière, Chris Benoit remporte le titre de Champion du Monde en forçant Triple H à l’abandon avec le « Crippler Crossface », c’est la première fois que le combat principal de WrestleMania se termine avec une prise de soumission. Après le combat, un Benoit des plus émotif célèbre sa victoire avec son bon ami et champion WWE, le regretté Eddie Guerrero. Les deux étaient arrivés à la WWF ensemble, et ce jour-là ils se tenaient tous les 2 au milieu du ring au Madison Square Garden en étant tous deux champions du monde !









C’est le premier titre “officiel !” de Benoit à la WWE – il avait « remporté » 2 fois le titre WWF, une fois à Fully Loaded et une autre à Unforgiven 2000. Cependant aux deux occasions la décision fut renversée. Avec la journée de règne de champion du Monde de la WCW, c’est donc aussi le premier vrai règne de champion du monde pour n'importe quelle fédération. Le “Triple Threat” est aussi perçu par les fans comme étant un des meilleurs combats de l’année. Le combat revanche à lieu à Backlash 2004 à Edmonton en Alberta la ville natale de Benoit. Benoit l’emporte, et cette fois c’est Shawn Michaels qui abandonne avec le “Sharpshooter”.



Le 15 août 2004, Chris Benoit est vaincu par Randy Orton et perd son titre, nous sommes à SummerSlam 2004.







Son règne aura duré 5 mois, avec 7 victoires consécutives lors de 7 PPV. Il aura défendu avec succès son titre contre les Triple H, Shawn Michaels, et Kane, entre autres. Durant cette période, il devient aussi le seul homme à avoir défendu avec succès son titre dans un « Iron Man Match ». Il bat aussi Kane 2 soirs de suite pour conserver le titre. Plus tard, Benoit participera au PPV New Year’s Revolution le 9 janvier 2005. Par la suite, il retrouve son vieux partenaire Chris Jericho, faisant quelques tentatives pour gagner le titre de champion du monde par équipe. Les deux se séparent après que l’équipe ait échoué à le devenir contre La Resistance.

Lors de WrestleMania 21, Benoit est l’un des participants du « "Money In The Bank" Ladder Match » que Edge remporte.

Benoit blessé le lendemain (il arrive avec des bandages aux côtes, des points de suture et un bras en écharpe). Il réussit à la surprise une roulade pour la victoire. Les 2 viendront intervenir dans les combats suivants de l’autre jusqu’en avril. Cela mènera à un très brutal “Last Man Standing” que remportera Edge qui aura frappé Benoit en arrière de la tête avec une brique.



Le lendemain Benoit entre dans le tournoi Gold Rush pour déterminer l’aspirant #1 pour le titre mondial. En première ronde, il force Triple H à l’abandon avec le “Sharpshooter”. En 2ème ronde la semaine suivante, Kane le bat, après que Lita soit venu aider son époux.

Le 9 juin 2005, Benoit retourne à SmackDown! après avoir été sélectionné comme premier choix à la Loterie-échange 2005 pour SmackDown!, il affronte John "Bradshaw" Layfield. Benoit apparaît ensuite au PPV ECW One Night Stand, battant Eddie Guerrero et en fin de PPV il portera un “Flying Headbutt” à son ancien patron de la WCW et GM de RAW, Eric Bischoff.



Le 24 juillet 2005 au Great American Bash ayant lieu à Buffalo, New York, Benoit échoue dans sa tentative de mettre la main sur le titre des États-Unis face à Orlando Jordan. Benoit ré-affronte Jordan lors de SummerSlam dans un combat revanche, il le bat en moins de 25 secondes avec le « Crippler Crossface » et remporte le titre. Lors des 2 SmackDown! Suivant, Benoit bat Jordan par soumission en 23.4 secondes et 22.5 secondes. 2 semaines plus tard, il le vaincra à nouveau par soumission en 49.8 secondes.



Benoit conserve aussi son titre US après un « Fatal Four Way Match » contre Orlando Jordan, Booker T et Christian, après avoir battu Christian avec le « Sharpshooter » lors de No Mercy 2005. Il vaincra ensuite encore une fois Jordan le jeudi suivant. Lors de cette même soirée, Booker T remporte un « Fatal Four Way » pour devenir l’aspirant #1 au titre US.

Benoit perdra le titre face à Booker T le 21 octobre 2005 à SmackDown! suite à l’interférence de l’épouse de Booker T, Sharmell. Le 28 octobre à SmackDown! Le GM Theodore Long, montre des extraits de Sharmell qui interfère dans le combat. Booker T et Sharmell sortent pour s’expliquer et s’excuser à Benoit. Booker lui offre un combat revanche. Mais ce n’est qu’un coup monté par Booker T et Sharmell alors que Booker T attaquera Benoit avec la ceinture. La semaine suivante à la lumière des derniers évènements, Long annonce un combat pour le Titre US entre les 2 hommes. Mais après s’être difficilement sorti du “Crippler Crossface” Booker T se sauve en coulisse avec Sharmell et perd via Count out ce qui permet à Booker T de conserver son titre puisque lors d’un Count out les titres ne peuvent pas changer de main.

Le 11 novembre à SmackDown!, Chris Benoit affronte John “Bradshaw“ Layfield pour essayer de se mériter une place dans l’équipe de SmackDown! qui doit affronter l’équipe RAW lors des Survivor Series 2005. Mais comme Booker T et Sharmell interviennent, ils permettent à JBL de l’emporter au détriment de Chris Benoit.

Chris Benoit fera une apparition le lundi suivant à RAW (13 novembre) lors de la célébration hommage au regretté Eddie Guerrero qui met en vedette les lutteurs des 2 branches. Benoit est très émotif lorsqu’il témoigne via vidéo, il rend hommage à son vieil ami de façon très touchante. Lors de cette soirée il affrontera Triple H dans un remarquable combat hommage à son ami disparut. Ce combat sera présenté le jeudi suivant. Suite à ce combat, Benoit, HHH et Dean Malenko au milieu du ring pointeront le ciel pour saluer Eddie.




Durant un combat revanche pour le titre US contre Booker T, Benoit réussit à contrer Booker T après un “Superplex” et à le rouler pour le compte. Il y a 2 arbitres dans le ring, à cause que pendant le combat l’arbitre avait été mit KO, et un autre qui est venu le remplacer. Lors du « Superplex », le premier arbitre retrouve conscience. Donc après le « Superplex », Benoit roule Booker T pour le tomber, mais les épaules des 2 hommes touchent au tapis et les 2 arbitres comptent 1-2-3. Un arbitre dit alors que c’est Benoit le vainqueur et l’autre que c’est, Booker T. Teddy Long sort et décide de rendre le titre vacant le temps que Chris Benoit et Booker T s’affrontent dans une série de 4 de 7 pour déterminer qui est le champion des Etats-Unis.

Booker T remporte 3 victoires consécutives largement suite à des interventions de Sharmell, et Chris Benoit fait donc face à l’élimination de la série. Sharmell commence même à venir sur le ring avec un balai question de narguer Benoit et indiquer qu’il sera victime d’un balayage complet de la part de Booker T. Au PPV Armageddon 2005, Benoit fait face à l’élimination, mais il se sort d’un tombé après un low-blow de Sharmell et un “Scissors kick” de Booker T, il renverse le Bookend en DDT et force Booker T à l’abandon avec le “Crippler Crossface”, pour mériter ainsi sa première victoire de la série et permette un autre combat.

Après que Booker T soit réellement blessé à l’aine, on décide (pour poursuivre l’histoire en court) de permettre à Booker de se choisir un substitut qui prendra sa place dans le ring. Il opte pour Randy Orton, le même homme qui a mis fin au règne de champion de monde de Chris Benoit il y a 2 ans. Chris Benoit l’emporte à 2 reprises (via disqualification suite aux interventions de Sharmell et Orlando Jordan) et égalise la série 3 à 3.

Le 13 janvier à SmackDown! La série se termine avec la victoire de Randy Orton sur Benoit avec l’aide de Booker T qui frappe Benoit (à l’insu de l’arbitre) avec la ceinture et Orton qui en profite. Benoit aura sa revanche lors d’un "No Holds Barred Match".

Booker T continuera de coûter la victoire de quelques combats à Chris Benoit, et à No Way Out 2006, Benoit obtient enfin réparation alors qu’il fait abandonner Booker T avec le “Crossface” pour devenir à nouveau le Champion des États-Unis. Après l’affrontement, Vickie (veuve de Eddie Guerrero) et Chavo Guerrero le féliciteront en coulisse pour sa victoire.










Lors de SmackDown! la main, de Chris Benoit, est presque brisée par John Layfield. Lord du Smack! suivant il se venge de JBL. Les deux doivent maintenant s’affronter à WrestleMania 22 pour le titre US le 2 avril prochain à Chicago. Le 1er avril, il doit au côté de Rey Mysterio et Chavo Guerrero Jr., intronisé le très regretté Eddie Guerrero dans le Temple de la renommé de la lutte, le WWE Hall of Fame.

Le 18 mars lors du premier Saturday Night's Main Event en 15 ans sur le réseau NBC, Stone Cold Steve Austin affronte JBL dans un concours de calage de bière. Comme JBL triche et qu’Austin est sur le point de le démolir, il se sauve vers les coulisses, mais Chris Benoit oblige JBL à revenir sur le ring, permettant à Austin de lui porter le «  Stone Cold Stunner ».

Le 31 mars à Friday Night SmackDown, Chris Benoit bat le Road Warrior Animal. En coulisse, JBL accompagné de Jillian Hall félicite Benoit. Il lui dit qu'il est peut-être le meilleur technicien de sa génération et il lui rappelle sa propre victoire pour le titre de la WWE sur Eddie Guerrero. Chris Benoit réplique en disant que JBL a besoin de bien soigner sa main, car il va en avoir besoin pour abandonner (tap out) à WrestleMania. Mais lors de WrestleMania 22, JBL bat Chris Benoit pour lui enlever le titre des États-Unis.

Benoit prend ensuite part au tournoi King Of The Ring 2006, mais seulement pour être battu par Finlay dès la première ronde. À Judgment Day 2006, Benoit aura sa revanche sur Finlay dans un très physique combat de style Grudge Match qui se terminera avec le "Crippler Crossface". Le 26 mai 2006, Mark Henry attaque vicieusement Chris Benoit lors d'un combat. Cette attaque sert à expliquer la disparition à l'écran de Chris Benoit, qui dans la réalité a décidé de prendre une sabbatique, question de se remettre de plusieurs blessures.

Après 5 mois d'absence, il effectue un retour inattendu le 8 octobre 2006 à No Mercy. Il bat Sir William Regal par soumission dans un combat-surprise. La même semaine à SmackDown! Il remporte son 3ème titre des États-Unis face à Mr. Kennedy toujours via soumission.

Ensuite, il s’engage dans une feud avec Chavo et Vickie Guerrero. Après que Guerrero ait mis fin à la carrière de Rey Mysterio à SmackDown!, Benoit veut connaître la raison derrière leurs agissements, mais Vickie refuse de répondre, et Chavo le prend très mal que Benoit ne se mêle pas de ses affaires, et l’attaque. Ils auront plusieurs combats dont un pour le titre US lors des Survivor Series 2006. Chris l’emporte et conserve le titre en forçant Chavo à l’abandon avec le « Crippler Crossface ». Durant ce combat, il frappe malencontreusement Vickie, ce qui fait dire ensuite que Benoit a été abusif. Ils s’affronteront à nouveau pour le titre US lors de Armageddon 2006 et encore une fois Benoit l’emporte par soumission cette fois avec le Sharpshooter. Suite à ce combat, Chavo blâme Vickie pour sa série de défaites et la frappe, puis il attaque Benoit.

Aucun lutteur ne semble pouvoir venir à bout de Chris Benoit. C'est pourtant le défi qu'a décidé de relever Montel Vontavious Porter (M.V.P.) en décidant de l'affronter pour le titre U.S. à WrestleMania 23. Benoit conserve le titre US lors du plus grand PPV de l'année. Cette victoire ne mettra pas fin à leur rivalité. Elle se poursuivra avec une autre victoire de Benoit à Backlash 2007. C'est seulement à Judgment Day 2007 que MVP réussira à prendre le titre à Benoit dans un 2 de 3 tombés.

Le 11 juin 2007, Benoit est échangé à la ECW lors du repêchage (WWE Draft Lottery). Il remporte son premier combat à la nouvelle ECW en faisant équipe avec CM Punk contre Elijah Burke et Marcus Cor Von.

Il doit affronter CM Punk pour le titre de champion du monde de la ECW qui est vacant à Vengeance 2007. Mais il ne se présentera jamais au gala...

Le 23 juin Benoit s'absente d'un house show et le 24 juin, la WWE annonce sur WWE.com que la présence de Benoit est incertaine pour Vengeance 2007, car il a dû s'absenter pour urgence familliale.

Le 25 Juin 2007, Chris Benoit est retrouvé sans vie chez lui, tout comme sa femme Nancy et son fils Daniel. Benoit aurait été retrouvé dans la salle d'entraînement, sa femme dans le salon et son fils Daniel (7 ans) dans sa chambre à couché. Apparemment, il aurait étranglé sa femme et son fils avant de mettre fin à ses jours par pendaison, la police confirme qu'il n'y a aucune trace de coups de feu ou d'utilisation d'arme blanche. Chris Benoit aurait, selon les premiers éléments de l'enquête, tué sa femme et son fils durant le week-end, avant de se suicider lundi. Il aurait envoyé des messages étranges à la WWE, disant notamment de venir vérifier dans sa maison si tout allait bien.

Toutes les pensées des fans de lutte, et plus humblement des fans de sport et de Chris Benoit, vont à la mémoire de ce grand lutteur, de sa femme, de son fils, et de sa famille qui lui survit. Il laisse un garçon et une fille nés d'un premier mariage. Il avait 40 ans.








11/09/2008
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2573 autres membres